Projet EXPER

Logos Héritages CY Initiative
Logos Héritages CY Initiative
UMR Héritages, CY Cergy Paris Université
 

Projet de recherche international EXPER


Expériences glocalisées du patrimoine :
imaginaires, appropriations et conflits d’usage
de sites historiques et religieux inscrits au patrimoine mondial

 
Programme Émergence CY Initiative d'Excellence "Investissements d'Avenir" ANR-16-IDEX-0008

International Research Project
Experiences of glocalized heritage: imaginaries, appropriations and use conflicts
of World heritage historical and religious sites
(scroll down for the English summary)


Coordinatrice (PI) : Cécile Doustaly
cecile.doustaly[at]cyu.fr
 

* EXPER INTERNATIONAL CONFERENCE, 1-2 JUNE 2023, PARIS *
Call for papers here

 
Résumé (phase 1 : octobre 2021-octobre 2023)

Ce projet de recherche interdisciplinaire porte sur les expériences glocalisées de sites patrimoniaux iconiques accueillant pratiques spirituelles, religieuses, civiques et touristiques, entre imaginaires culturels partagés et conflits d’usages. Il s’agit de mieux comprendre les EXPERiences des usagers et de s’appuyer sur leur EXPERtise pour saisir la complexité des rituels et des interactions humaines auxquels ce type de centres d'ampleur internationale offrent un cadre. Notre analyse comparative vise à mieux saisir les représentations et les appropriations multiscalaires dont de tels sites font l’objet afin d’éclairer leur rôle fondamental dans la formation d’identités glocales. Ces biens sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en vue d’être préservés, et nous explorons comment leur vulnérabilité même (incendies, catastrophes écologiques, surtourisme, etc.) fonde leur identité et l’attachement qu’on leur porte. Bien qu’uniques, les sites alliant histoire et religion génèrent des imaginaires puissants formant, aux yeux des communautés spirituelles, touristiques, savantes ou civiques, des espaces glocaux de partage de significations et de valeurs. Ils révèlent cependant aussi des régimes d'appropriation divergents et génèrent des conflits d’usages accrus.

En explorant la patrimonialisation comme un processus construit dans le temps, notre analyse permettra de démontrer l’importance de la recherche pour mieux comprendre les sites patrimoniaux glocalisés, et ceux qui les gèrent, y travaillent et les fréquentent. L’étude de ces enjeux est essentielle pour envisager l'avenir des politiques patrimoniales, nourrir le dialogue interculturel, la formation des professionnels et le travail des organismes responsables de sites aussi riches que complexes.

La collaboration interdisciplinaire de CY Cergy Paris Université (UMR Héritages) et de l'université de Lisbonne (Institute for the Social Sciences) bénéficie d’apports et de méthodes complémentaires : études aréales, anthropologie, politiques culturelles, histoire et histoire de l'art. La recherche combine terrain ethnographique, entretiens, enquêtes de visiteurs et analyses textuelles, visuelles et des médias.

Nos résultats sont valorisés auprès de nos étudiants, de nos communautés universitaires et de la société civile par des projets et actions de vulgarisation impliquant nos 12 partenaires clés, locaux et internationaux (institutions, associations, localités, ICOMOS INTERNATIONAL, etc. : voir graphique ci-dessous).

Trois sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco servent de point de départ à notre analyse : “Paris, rives de Seine” (incluant Notre-Dame de Paris), le "paysage culturel de Sintra" et le site de Westminster (incluant Westminster Abbey) à Londres.

D'autres imaginaires, pratiques et biens inscrits seront analysés lors du colloque des 1er et 2 juin 2023 (cliquer ci-dessus) et au sein de la publication collective qui s’ensuivra, ouvrant la seconde phase du projet EXPER.

Mots clés : imaginaires patrimoniaux glocalisés ; multiscalarité ; rituels religieux, civiques, touristiques ; conflits d’usage ; régimes patrimoniaux ; dialogue interreligieux et interculturel ; vulnérabilités ; nouvelles technologies et numérique ; patrimoine naturel et développement durable.

Genèse, développement et perspectives du projet

Les thématiques du projet EXPER ont émergé des travaux de l’axe 2 (« Médiations, Réceptions, Appropriations », animé par Sylvie Sagnes, UMR Héritages) du groupe de travail EMOBI « Emotions Mobilisations » du chantier scientifique CNRS de Notre-Dame de Paris, envisagé comme un observatoire des patrimonialités contemporaines (coordinatrice : Claudie Voisenat, UMR Héritages).

Coordonné par Cécile Doustaly, le projet EXPER, lauréat du programme Émergence, est porté dans sa première phase (2021-2023) par deux partenaires universitaires européens : CY Cergy Paris Université et l’université de Lisbonne. Il développe son cadre analytique à partir de l’étude de trois sites, dont l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco a permis de renforcer la conservation, mais a également accentué l’attractivité touristique et les conflits d’usage. Les dimensions patrimoniales, civiques, religieuses et spirituelles de ces sites en font des lieux emblématiques à toutes les échelles, du local au global, et leurs appropriations multiples les rendent encore plus complexes à analyser et à gérer que d’autres sites du patrimoine mondial.

Neuf membres de l’UMR Héritages apportent leur expertise patrimoniale et aréale au projet :

  • Cécile Doustaly (MCF HDR en études anglophones et politiques culturelles comparées, coordination du projet, coordinatrice de l’étude de cas de Westminster)
  • Sylvie Sagnes (CR CNRS, anthropologie, patrimoine France, coordinatrice de l’étude de cas de Notre-Dame de Paris)
  • Cécile Vincent-Cassy (PR en histoire de l’art de l’Espagne, mondes hispaniques, coordinatrice de l’étude de cas de Séville) ;
  • Véronique Dassié (CR CNRS, anthropologie - patrimoine naturel et développement durable) ;
  • Anne-Julie Etter (MCF en histoire, historiographie du patrimoine, mondes indiens) ;
  • Hélène Bernier (MCF en histoire ancienne/anthropologie, rituels) ;
  • Gérald Peloux (MCF en japonais, mondes asiatiques, imaginaire du voyage) ;
  • Juan Du (MCF en chinois, mondes asiatiques, touristes et diasporas) ;
  • Noha Escartin (guide conférencière professionnelle associée au Master PICT, CY) médiations touristiques internationales.

Une chercheure de l’université de Warwick, Vishalakshi Roy (mondes anglophones et indiens - management culturel et étude des publics), ainsi que des experts du patrimoine londonien complètent l’équipe française pour le cas de Westminster. Des collègues espagnols ont été contactés par Cécile Vincent-Cassy pour lancer un travail exploratoire sur Séville.

L’équipe portugaise, pilotée par Clara Saraiva (University of Lisbon), spécialiste internationalement reconnue de l’anthropologie du patrimoine religieux dans le monde et au Portugal, analyse l’étude de cas de Sintra. Elle est soutenue par deux chercheures expérimentées, spécialistes des identités et des patrimoines glocalisés (Elsa Peralta et Chiara Pusseti), Rodrigo Lacerda, spécialiste de patrimoine et d’anthropologie visuelle (Nova University) et d’un doctorant en fin de thèse sur le patrimoine urbain portugais et allemand, Jonas Prinzleve.
 

Dans le cadre de la première phase de deux ans, cinq séminaires de travail ont été ou vont être organisées par Cécile Doustaly, avec l’appui de Clara Saraiva et de Sylvie Sagnes (1er juillet, 22 octobre 2021, 17 mars, 12 mai, novembre 2022).

Le colloque international bilingue anglais-français des 1er et 2 juin 2023 permettra de livrer des premiers résultats et de clore la phase 1 du projet. Intitulé « Expériences et expertise du patrimoine glocalisé : imaginaires et appropriations des sites religieux du patrimoine mondial », il explorera les questions de recherche développées dans le projet EXPER en les ouvrant à d’autres cadres théoriques et d’autres études de cas internationales :

  • Quelles religiosités et quels rituels majoritaires ou minoritaires en fonction des sites et des usagers ?
  • Comment ces sites participent-ils de la construction des imaginaires globaux, créent-ils une communauté glocale, à distance ou sur place ?
  • Quels enjeux de gestion, de conservation et de médiation spécifiques pour ces sites patrimoniaux complexes intégrant des éléments religieux et civiques ?

Son organisation sur deux jours à CY Cergy Paris Université et à la Médiathèque du Patrimoine et de la Photographie (MPP) sera assurée par Cécile Doustaly (responsable), Clara Saraiva et Jonas Prinzleve. Une publication collective issue d’une sélection des meilleures communications, et éditée en anglais par Cécile Doustaly et Clara Saraiva, est prévue en 2023-2024.

Le projet de recherche EXPER permet enfin de développer l’apprentissage par la recherche dans plusieurs formations de CY, de la licence au doctorat : CMI TCT, Master PICT (Projets Internationaux Culture Tourisme), UFR Langues et Études Internationales, et études doctorales.

Summary (phase 1: October 2021-October 2023)

This interdiscipinary research project studies glocal cultural imaginaries through the comparison of three of Europe's iconic historical and religious sites inscribed on the World Heritage List. We will reveal the complex topography of human interactions in these heritage and tourism centres of international significance, discerning their profound role in the formation of multiscalar identities. “Paris, Banks of the Seine” (including Notre-Dame de Paris) and the “Cultural Landscape of Sintra” and Westminster (including Westminster Abbey). All these sites are spaces where powerful imaginaries are at work, forming glocal places for mediating meanings and values for spiritual, touristic, scholarly and civic constituencies, making their vulnerabilities to sudden destruction or overtourism central to their identity. Exploring heritagization as a process built over time, our analysis will unveil the multiscalar experiences, representations and appropriations of glocalized heritage sites and reveal the importance of innovative scientific research to understand those who decide, those who maintain and those who use them. We will pursue a crucial line of inquiry for future policy making and for heritage professionals and public authorities faced with conflicting regimes of appropriation. Our collaboration will gain the insights of selected disciplines (area studies, cultural policy studies, anthropology, history and art history) and complementary methods (ethnographic fieldwork, in-depth interviews, visitor surveys, text, media and visual analysis). Our results will be made accessible and useful to civil society through public events with our students, university communities and 12 key local and international partners (see consortium below).

Keywords: glocal heritage imaginaries, multiscalarity, religious/civic/touristic rituals, use conflicts, heritage regimes, intercultural and interreligious dialogue; vulnerabilities; ICTs, natural heritage and sustainable development

Cergy Paris Université (CY) consortium
Illustration Exper
Illustration Exper

Voir la liste des activités et productions des membres d'EXPER en lien avec le projet sur le site d'Héritages
(See the list of project activities and outputs on the Héritages website)